FÉCAMP-FESTIF - La FÊTE DANS LA RUE
 
Page créée le 16 février 2017
 


     Créés sous la monarchie de juillet (1830-1848) par Wilhem, les Orphéons étaient à l’origine destinés à assurer l'éducation musicale des élèves des écoles primaires. Tout d’abord sociétés de chant choral, elles étaient constituées de chanteurs issus des classes moyennes ou populaires.

     Elles vont très vite évoluer vers la fanfare, formation composée d’instruments à vent et d'une batterie, qui viennent épauler et compléter la chorale, le plus souvent subventionnées par des entreprises ou des municipalités, elles deviennent l’élément majeur des manifestation populaires.

     Si l’envie de se mesurer, entre-elles est à l’origine de ces concours, à Fécamp il faudra attendre cependant près de vingt années pour connaître une première rencontre significative. En 1885, 75 sociétés comprenant environ 2.500 exécutants y prennent part, elles seront au nombre de 104 en 1901.

 
RETOUR    
 
Prenez connaissance de ces manifestations à l'aide du “sommaire” édité au bas des pages.