FÉCAMP-FESTIF - Les GRANDS ÉVÉNEMENTS
Dernière mise à jour : 30 mars 2017

    Le mois de juillet 1911 à Fécamp est riche de manifestations patriotiques et populaires. Le dimanche 9, “la Société Fraternelle des Anciens Combattants de 1870-71” célébrait sa fête annuelle, M. Lefèvre président se trouvait à la gare pour recevoir les délégations des sociétés du Havre et de Bolbec. Le cortège formé se dirigeait vers l'Hôtel-de-Ville où se tenait la réunion générale.

     Puis ils assistaient au service funèbre célébré à la mémoire de membres défunts, au cours de la cérémonie, la fanfare municipale se faisait entendre. Après les discours d'usage, les Anciens Combattants se rendaient au cimetière où une couronne était déposée sur le monument élevé à la mémoire des soldats tués à l'ennemi.
 

     Après cette touchante manifestation, le cortège s'est rendu à la salle du Val-aux-Clercs, où un banquet terminait cette fête.

     Le jeudi 12, à l'image des autres villes du département, les Fêtes du Millénaire normand, commencent. A Fécamp le programme est le suivant:

 

13 au 17 juillet 1911 Fêtes du millénaire normand.

Organisées par la Société Commerciale des Fêtes
___________
 
EXPOSITION D’HORTICULTURE
__________
 
Assemblée Normande sur la place de l’Hôtel-de-Ville
Nombreuses attractions – Concert Normand – Cirque
Cinématographe – Musée des Incohérents – Fantoches
Tir – Comptoir de vente
Exposition d’œuvres d’Art et Industrielles
Ouverte aux artisans de toutes sortes.
____________
 
Le samedi 15 juillet à 9 heures, dans l’Assemblée Normande
GRAND CONCERT DE GALA
Par l’Harmonie de la Bénédictine – 80 exécutants – directeur M. Moreau 
___________

Le dimanche 16 juillet
GRAND FESTIVAL DE MUSIQUE
__________
 
Tous les soirs
GRANDES ILLUMINATIONS ELECTRIQUES
Sur la place de l’Hôtel-de-Ville
__________


L’organisateur de l’exposition d’Horticulture : Léon MAIL - Le Président : Julien JOUETTE - Le Secrétaire : Fernand SELLE

                                                                                      

          Les fêtes du Millénaire, qui ont commencé jeudi soir par l’ouverture de la grande assemblée normande, ont remporté un éclatant succès. Une foule nombreuse a littéralement envahi la place de l’Hôtel-de-Ville, où étaient réunies de multiples attractions.
 
 
 Le Cirque, qui a été surtout goûté du public, a donné deux représentations qui ont été fort applaudies. Le cinématographe de la Société des fêtes populaires de Fécamp a donné aux spectateurs émerveillés des vues du plus haut intérêt.


     Le musée artistique, le cabaret normand, le Salon des incohérents attire de nombreux curieux dans son Cabanon ; c’est très drôle après avoir pénétré dans ce gouffre béant, que de contempler des petits tableaux, plein de sel et d’esprit, qu’ont égayé de leur crayons, Burel, Crevel, Gontier, Laperdrix, Letendre, Simonin, Caniel et Hinfray. Tout est changé, chez vous le paillasson est au sol, ici il est au plafond ; on entre par la sortie, aussi l’entrée est gratuite et la sortie payante. “ La Chaumière de la gaîté, où M. Nicole et ses amis ont déployé tant de bon goût ! Le moulin tourne, comme le Moulin rouge de Paris ; il déploie ses ailes, avec ses ampoules électriques qui lui donnent un aspect féérique ” etc., etc., ont également reçu un grand nombre de visiteurs.

 

     Par ailleurs, de gracieuses jeunes filles, habillées en Normandes et vendant des fleurs, ont fait aussi de bonnes recettes.

Les fêtes se poursuivront jusqu’à lundi, et il y a lieu d’espérer à en juger par les débuts, qu’elles seront très fréquentées. L’exposition d’horticulture, organisée à l’occasion des fêtes du Millénaire a été inaugurée jeudi, dans le jardin de l’Hôtel-de-Ville.

A dix heures du matin, M. Duglé, maire de Fécamp, a reçu à l’Hôtel-de-Ville les membres du jury. Des discours ont été prononcés par MM. Duglé, Rousselin et Mail, puis les opérations du jury ont eu lieu.

A trois heures, l’exposition d’horticulture a été inaugurée solennellement et ouverte au public. Une foule nombreuse n’a cessé de venir admirer toute la soirée, les superbes fleurs exposées.

A six heures et demie, un banquet officiel présidé par M. Duglé, maire de Fécamp, réunissait dans les salles du casino, outre les membres du jury, le comité des fêtes du Millénaire et les exposants.
À l’issue du banquet des discours ont été prononcés par MM. Duglé, Rousselin, Jouette et Mail, qui ont été très applaudis

 
Sources : FÉCAMP autour des années 1920 - Max Lemaître pages 139 et 140 - L. Durand et fils éditeurs 1988
              Journal de Rouen 16 juillet 1911 - Archives départementales de Seine-Maritime - cote JPL 3_241
 
Quelques photos-souvenir de Louis Jourdain
 

 
     Dimanche dernier, quatrième journée des fêtes du millénaire, l’assemblée normande a été envahie par une foule nombreuse venue tant de Fécamp que des environs. Un temps superbe a favorisé ce jour de fête, qui a obtenu un succès éclatant.


    Un grand festival de musique réunissait la Fanfare municipale, l’Harmonie de la Bénédictine, l’Harmonie municipale d’Yvetot, la fraternelle de Doudeville, la fanfare de Gonneville-la-Mallet, la Fanfare d’Ourville, la Fanfare libre de Caudebec-en-Caux, la Fanfare de Criquetot l’Esneval, la Fanfare de l’Union libre de Montivilliers, les Trompettes de Fécamp.


     A onze heures, des concerts ont été donnés sur les principales places de la ville par les sociétés présentes qui ont été fort applaudies. L’après-midi, les sociétés ont défilé à travers les rues de la ville. A deux heures au Casino, a eu lieu la distribution solennelle des récompenses de l'exposition d’Horticulture.


     Le défilé des fanfares s’est ensuite remis en marche et avant la dislocation, un morceau d’ensemble a été exécuté sous la direction de M. Louis, chef de la musique municipale de Fécamp. Le public a chaleureusement acclamé les musiciens, qui ont ensuite joué la Marseillaise.


     Le soir, dans l’enceinte de la kermesse où le flot des curieux n’a cessé de se déverser, un concert a été donné par la Musique municipale, directeur M. Louis.

Journal de Rouen 18 juillet 1911 - Archives départementales de Seine-Maritime - cote JPL 3_241
 


 
                                                                                                                                                                                                                                          

 



Lundi 17 Juillet 2017

3/5
Commentaire de jean-claude Dupré

admiratif par tous ces renseignements merci